Chiaravan – Espoir, Angoisses, Bonheur : la Maternité !

Une mère, une femme, des futilités mais aussi des sujets sérieux

Le Top des réflexions récurrentes autour de la Maternité

26 Commentaires

Les gens… Les gens, sache-le, auront toujours quelque chose à te dire. Des questions, des « conseils », des jugements, des « j’dis rien mais j’en pense pas moins ». Voilà, c’est dit, blinde-toi, arme-toi… Et amuse-toi !

Quand tu es en couple, que tu te maries…

Le soir même du mariage : « Et le bébééééééé c’est pour quaaaaand ? » ou bien « Il va falloir penser à agrandir la famille hein ! » (Ben écoute, justement on songeait à adopter un troisième chat là…).

Après quelques temps ensemble, quelques mois après le mariage : « Alooors il vous faut un mode d’emploi ? » ou « C’est quand vous voulez le bébé heeeein ! » ou bien « Et vous c’est pour quaaaaand alors ? » (Ben écoute, j’ai fait une fausse couche il y a deux semaines là, après une FIV, donc j’peux pas te dire, faut que je voie quand on fait le transfert d’embryon congelé, conn*sse).

ventre-rond-femme-enceinte

Quand tu tombes enfin enceinte, que tu as envie de le crier à la Terre entière mais que tu tiens ta langue par peur que cela se passe mal le premier trimestre :

« T’as pris du bide un peu, faudrait penser à retourner à la salle hein » (Pét*sse)

« Ohhhh ça va le régime, prends un peu de punch pour une fois ! » (J’peux pas rester pour l’apéro j’ai Poney !)

« Et vous alors, toujours pas de bébé ? » (Naaaaaaaan on a bien le temps pour ça… mouarf)

Une fois la grossesse annoncée (et évidente), les mêmes questions reviennent, et là, même les parfaits inconnus décident de s’en mêler :

« C’est pour quand ? » (je sais pas trop, entre février et avril sûrement)

« Garçon ou fille ? » (réfléchis à ta réponse, car en découlera un tas d’idées préconçues ! « ahhhh un garçon, le top tu vas voir ! » / « ahhhh une fille, le top tu vas voir ! »)

« T’as pris beaucoup de kilos ? » (sauf que comme je n’en ai pris que 8, je me suis pris des réflexions du style « Naaaan mais arrête de faire le régime, faut manger pour bébé hein ! » Si ne pas baffrer Fast Food et lasagnes à chaque repas c’est être au régime, alors OK je m’incline…).

femme-enceinte-chez-le-gynecologue-a-l-hopital

Et les gens y vont de leurs remarques bizarres, du genre « aaahhhh on voit que tu attends un garçon, t’as le ventre tout en avant » (oui, comme ma mère… qui a eu deux filles, FAIL), « Note le jour où il t’a donné son premier coup, c’est pile la moitié de ta grossesse » (donc mon Tanguy aurait dû se pointer à 36SA : perdu : 41SA+1 !) ou encore « Tu as des brûlures d’estomac ? C’est que Bébé a beaucoup de cheveux ! » Mouais :)

En fin de grossesse, c’est alors tous les secrets et astuces de grand-mère imaginables pour motiver Bébé à sortir (je les regrouperai dans un article à part tant il y en a !).

Puis, l’accouchement se produit enfin, Bébé est là ! Trio de questions dont la première est posée à l’homme :

« Alors, t’as coupé le cordon ? » Heeuuuu nan… on n’y a pas vu d’intérêt…

« Combien il pèse / mesure ? » 3,5 kg pour 52 cm, un bon rôti !

« T’as pas trop souffert ? » mmhhh naaaaaaaaaaan :)

Les premiers jours et semaines :

« Tu l’allaites ? Ahhhh, c’est bien ! » (Eh bien je suis heureuse d’avoir ton aval alors, j’en dormirai mieux…). Quelques semaines après : «  Tu l’allaites encoooore ? » Comment te dire… ?

LA question quand tu as un nourrisson : « il fait ses nuits ? » Ici, par chance oui… Mais ceux qui galèrent avec les nuits coupées doivent avoir envie d’envoyer le premier pot de fleur rencontré à la tête de la personne qui pose cette question pour la quatorzième fois de la semaine !

Et il est à peine né qu’on te demande à quand le deuxième !

couple-de-parents-et-leur-bebe-famille

« Tu le laisses pleurer ? » / « Tu ne le laisses pas pleurer ? »

« QUOI il ne dort pas encore dans sa chambre ? / « QUOI il dort DEJA seul dans sa chambre ? »

« Moi à ta place… » et « Moi de mon temps… » déclinable à l’infini…

En résumé, quoi que tu fasses, de toute façon les gens auront toujours un avis opposé au tien… Alors soit tu te rends chèvre à vouloir satisfaire tout le monde et en te posant mille questions… Soit tu t’écoutes, ainsi que ton bébé, et tu fais ce que ton cœur et ton instinct te dictent !

Et comme le dit la chanson : « laisse parler les gens ! »

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articlepublie´Sobusygirls

Publicités

26 réflexions sur “Le Top des réflexions récurrentes autour de la Maternité

  1. Je suis tellement d’accord avec tout cet article! Bon, je suis encore « bloquée » à la première étape, qui commence à durer -_- et donc les réflexions n’en sont que plus pénibles de jour en jour !

    J'aime

  2. Je me reconnais dans ton article! Surtout pour la réflexion « alors le bébé c’est pour quand? » surtout quand tu découvres que ton endométriose est revenue et que tu dois te faire opérer pour espérer tomber enceinte sans être sûr que cela fonctionnera. C’est horrible donc je compatis tout à fait (après une fausse couche c’est pas mal non plus…). Du coup, c’est une question que je ne pose JAMAIS.
    6 semaines après avoir accouché, mon patron m’a demandé à quand le deuxième… Je lui ai répondu avec un grand sourire que justement je venais de me faire poser un stérilet il y a 1 heure ^^ casséééééééé
    Dur dur la vie en société…

    J'aime

    • Ahahahaa j’aurais aimé voir la tête du patron 😀
      C’est vrai que quand les essais trainent en longueur, c’est déjà très dur, mais l’entourage ne se rend pas compte que des questions innocentes peuvent nous enfoncer… :/

      J'aime

  3. Tout est tellement vrai, ça sent le vécu ^^ Merci pour cet article qui m’a mis le sourire aux lèvres =)

    J'aime

  4. J’ai eu le même genre de réflexion pendant les essais bébé et le parcours pma… jamais agréable à entendre. Maintenant, la seule qui me donne des « conseils » dont je me passerai bien c’est belle-maman!

    J'aime

    • On rêverait de répondre des trucs cinglants parfois hein ? 😉

      J'aime

      • Ho que oui… surtout quand on te demande si tu as le mode d’emploi pour faire un bébé et que tu viens d’apprendre que ton chéri est probablement stérile.

        J'aime

      • J’avoue… quand on me disait d’arrêter d’y penser, que c’était dans la tête… je répondais qu’y penser ou pas ne changeait rien à ce qui se passait dans les cou*lles de mon mari… ça les calmait :/

        J'aime

  5. Ca me rappelle des tonnes de souvenirs et de questions idiotes !!!

    J’aurais rajouté quand tu arrives sur la fin de la grossesse, voire même quand tu dépasses le terme, la question : « Il est toujours pas sorti ? »

    Mais en même temps la plupart des gens ne le font pas méchamment, c’est leur manière de te montrer qu’ils s’interressent à toi.

    Bonne journée

    J'aime

  6. Idem pour moi… Fausse couche juste avant Noel ou j’ai eu le drot à tout un tas de remarques du genre « et vous c’est pour quand? »…

    J'aime

  7. Et tu souffres pas trop de la chaleur???
    Ah ah ah, j’ai bien ri, je suis en plein dedans, pour la 3eme fois, et pourtant je ne m’habitue toujours pas à la connerie…

    J'aime

  8. J’aime ton article c’est tellement vrai!
    J’ai eu de la chance pour la 1ère je n’ai attendu que 1 an avant de réussir à la mettre en route! Mais ce qui m’ fait mal c’est ma soeur tombée enceinte sans que ça soit prévu dans ce laps de temps et qui te rabache que elle le voulait pas là maintenant et que la grossesse c’est nulle (bon ok elle a pris 35 kilos et son mari l’a délaissé…) et toi tu ferme ta gueule parce que ça vient pas!
    Puis quand tu tombe enceinte de la seconde et que les gens se rendent compte qu’elles n’auront pas 2 ans d’écarts.  » A c’était un accident ce bébé là, tu va voir ça va être hard si peu d’écart! », à ben non c’était bien prévu mais on pensais pas qu’on y arriverai dès le 1er mois et tout roule!
    Et le truc de la 1ère fois que tu le sent bougé note le, ben mes 2 j’ai senti les 1er coups entre 15 et 16SA, donc arrivé à 30 et 32 SA aille aille quand même! Non arrivées à 37+1 et 37+5 ouf!
    Et là je suis enceinte du 3ème, en gros 3 enfants en 4 ans, ben j’ai encore droit à des réflexions, la dernière en date (hier) vous êtes des vrais lapins! Ok il était pas prévu si tôt mais il est là alors merde!

    Enfin je pense qu’on pourrais toute faire des articles avec les perles de nos grossesses, hihi!

    J'aime

    • Ouhlala oui ça fait mal de voir l’entourage réussir rapidement sans le vouloir ou le prévoir vraiment… On reste humaines et il y a une part de frustration normale !
      Bravo pour cette jolie famille ! Et LOL les lapins !

      J'aime

  9. Moi j’ai eu le droit à un « Quoi ? Mais déjà ? Comment ça se fait ? » quand le Papa Barbu a annoncé à sa mère que j’étais enceinte (belle-maman et moi c’est loin d’être une grande histoire d’amour). Il n’a même pas répondu et l’a achevé en lui annonçant que le bébé serait avec nous la semaine suivante (j’ai fais un déni de grossesse partiel). Bref, je n’ai pas eu ces tas de questions du coup et d’un côté ce n’est pas plus mal. Même si j’ai eu le droit à d’autres questions tout aussi blessante face à mon déni.

    Mais je me retrouve bien dans les questions à la con des premiers jours et premières semaines.

    Aujourd’hui mon fils à 9 mois 1/2 et on me pose déjà des questions pour savoir quand on fera le deuxième. Ce à quoi certaines personnes aiment ajouter « Ça se trouve le deuxième est déjà la depuis 6 mois et elle ne le sait même pas ! ». Les gens ne se rendent pas compte à quel point les mots peuvent blesser.

    Je pense que le pire dans tous ça c’est que tu n’oses pas répondre sincèrement… J’ai tout de même finis par envoyer chier tout le monde, même si parfois les conseils partaient d’une bonne intention…

    J'aime

    • Wow, sacrée aventure que le déni ma belle, c’est super de voir que malgré ce démarrage « compliqué » vous avez su rester soudés, malgré les commentaires parfois désobligeants !
      Quant aux réflexions tordues des gens sur le déni… hallucinant… je vous souhaite biiiien du courage à tous les deux !
      J’ai la chance d’être plutôt grande gueule et de dire le fond de ma pensée… ça aide 😉

      J'aime

      • Comme tu dis, sacrée aventure. De toute façon on ne peut rien contre la bêtise humaine.

        Je sais aussi être grande gueule sauf qu’avec certaines personnes (comme belle maman) je ne peux pas me le permettre.

        J'aime

  10. Excellent! Je me vois tout à faire dire ce genre de réflexion étant pas encore maman! Alors je m’excuse et j’y penserai 2 fois avant de demander ce genre de connerie!

    J'aime

  11. Ah là là, tout est teeeeellement vrai !!! (enfin j’ai pas encore accouché, mais je le vois bien comme ça ^^)
    (et je me suis bien reconnue dans la 1ère partie « bin alors c’est pour quand le bébé, faudrait y songer  » « ah oui, tiens, j’y avais pas penser encore, conn*sse, je vais faire ma 4e FIV, là, si ça te gêne pas ? »)

    J'aime

  12. Pingback: Ces expressions qui me hérissent | Chiaravan - Espoir, Angoisses, Bonheur : la Maternité !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s