Chiaravan – Espoir, Angoisses, Bonheur : la Maternité !

Une mère, une femme, des futilités mais aussi des sujets sérieux

Ces expressions qui me hérissent

9 Commentaires

Des remarques plus ou moins bien-pensantes, il y en aura toujours, j’en avais déjà parlé ici, mais il en est qui sont tellement violentes ou idiotes à mes yeux qu’elles méritaient bien un article dédié. On y va ?

Tu ne le forces pas à dormir ? Ben non, on peut forcer quelqu’un à beaucoup de choses, mais alors, dormir, vraiment pas  ! S’il n’a pas sommeil il ne dort pas et c’est tout. Quand tu as envie de lire ou regarder la télé, est-ce que je te fous dans le noir enfermé dans ton lit ?

Où cela s’est vu d’allaiter encore à cet âge ? Lève tes œillères et regarde autour de toi. L’allaitement est recommandé par l’OMS jusqu’à deux ans minimum voire plus. Et je ne parle pas uniquement des pays africains et en voie de développement, non, mais tout particulièrement du Canada par exemple, où l’allaitement d’un bambin est complètement NORMAL. Et oui. Mais ça, il faut avoir envie de se renseigner pour le savoir…

allaitementbambin

Vous voulez le faire grandir trop vite. Ô grand jamais ! Je savoure trop chaque instant. Nous répondons simplement à ses questions. Nous dessinons ou regardons un livre et il me montre les formes d’un air interrogatif, je devrais lui répondre sur un ton débile « non mon bébé c’est pas pour les bébés c’est caca, tu sauras quand tu seras graaannd ! » ? Et bien non. Il me pose une question, je lui réponds. Il me montre une forme, je la nomme. Pas plus bête.

C’est rien ! Imaginez une seconde. Vous perdez un être cher, décès, rupture, vous perdez votre travail, votre maison. Truc grave quoi. Vous voyez quelqu’un, qui plus est une personne proche, vous rétorquer ça ? Et bien pour l’enfant c’est pareil. Un enfant ne relativise pas. S’il pleure de désespoir ou de douleur ce n’est pas feint, ce n’est pas surjoué. Vous savez ce que l’on gagne à dire « c’est rien » ? et bien l’enfant pleure trois fois plus fort et plus longtemps. Et vous savez pourquoi ? Parce qu’il a l’impression de devoir légitimer ses larmes auprès de vous. Alors qu’en accueillant ses émotions « je sais, je comprends » les pleurs cessent en trois secondes. Testé, validé, approuvé depuis 18 mois ! Je n’ai pas dit une seule fois cette phrase à Chouchou.

Arrête tes caprices/ ton cinéma : voir ci-dessus.

Arrête de pleurer comme un bébé/une fille : rebelote, avec en plus la notion de blocage des émotions : je préfère enseigner à notre fils comment évacuer sainement ses émotions plutôt que de les retenir. Car elles finiront bien par péter…

Tu es nul/bête/méchant/vilain : voilà un jugement de valeur, pris en pleine face par la personne qu’il aime le plus, vous, son parent. Cela peut ruiner le début de sa confiance en lui ! Il n’est pas nul/bête/méchant/vilain. Ses actions en revanche, peuvent l’être (et encore, à employer avec parcimonie.) Genre : c’est méchant de taper ! Et pas Tu es méchant de me taper ! Ce n’est pas grand chose, mais cela change tout. Dans « tu es méchant » l’enfant comprend « je ne t’aime plus »…. cela fait réfléchir non ?

Je vais t’en coller une : je ne crois même pas devoir m’expliquer sur celle-ci…

Tu me saoules/gonfles/énerves : ni celle-là !

jeletue

C’est pas normal qu’il n’ait pas de sucette : et c’est normal qu’il en ait une à quatre ans ? Où est la normalité ?

C’est pas normal qu’il n’aime pas la poussette : mais chacun voit midi à sa porte enfin ! Il hurle dans une poussette et est ravi dans son tricycle. Je fais quoi, je le fais hurler ou on passe tous une bonne journée ? C’est tout vu pour moi. Et si tu allais voir ailleurs, ce qu’il s’y passe ?

Pourquoi il ne mange pas de purées ? Et toi ?

Mais c’est sale de le laisser jouer avec les chiens/au sol : ben chez nous c’est ainsi. Les bienfaits point de vue immunité ne sont plus à démontrer.

Il devrait pouvoir dormir partout. Tu y parviens, toi ?

On veut le garder mais ne l’avoir que pour nous : ben…. refaites un gosse. Adoptez. Ou un chien tiens !

J’en aurais encore beaucoup comme ça…. mais je vous laisse le soin de rajouter les vôtres, je suis sûre que nous avons de quoi faire un beau florilège !

Alors… à vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

9 réflexions sur “Ces expressions qui me hérissent

  1. oulah déjà jevalide toutes les tiennes….. sinon tu as:  » Et tu reprend quand le travail? il ne faut pas être que Maman hein! » et sa cohorte « je vous invite ce soir là mais c’est soirée sans enfants hein donc fait la garder » euh…. elle a 4 mois bon sang. Sinon il y a les gens qui lui parlent pour me dire qqch j ai horreur de ça: « Mais dis lui àmaman qu’on ne s endors pas contre sa maman jusqu a ses 18 ans: je veux pasm endormir dans l echarpe j ai besoin de mon lit ». ou encore « Laisse la pleurer ca lui fait les poumons » « Une petite fessee ça n a jamais tué personne »

    merci pour cet article c’es très defoulant!

    J'aime

  2. Haha!! Linoa, j’ai les mêmes reflexions pour l’echarpe!
    Je ne parle pas des poumons hein, celle ci j’y ai droit à chaque fois dans la famille, cela me dépasse!

    Récemment ici j’ai eu: « mais pourquoi tu la mets à la crèche!? Ah .. oui tu as repris le travail … » Non, enfait c’est bien mieux pour son bien être, tu serais heuresue de passer ta vie seule chez toi en permanence? non, alors …

    Extra cet article -encore 😉 –

    J'aime

  3. Je ne suis pas maman, mais je vois vraiment bien de quoi vous parlez, et j’en remarque beaucoup ! Surtout celle de Linoa quand on dit au bébé de dire à sa maman… Horrible ! Et tellement lourd :/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s