Chiaravan – Espoir, Angoisses, Bonheur : la Maternité !

Une mère, une femme, des futilités mais aussi des sujets sérieux


Poster un commentaire

Sortir entre filles

Hier soir, je suis sortie pour une soirée avec mes copines, sans nos enfants. La première depuis neuf mois que nous passons notre quotidien ensemble. Certaines d’entre nous ont eu plus de mal à refermer la porte sur leur enfant au moment de partir. Et pourtant…

Sortir entre filles quand on a des enfants, c’est :

  • Mettre la musique à fond sitôt la portière de la voiture fermée.
  • Être partagée entre la tristesse et le manque de bébé et la joie d’avoir un moment bien à soi.
  • Se préparer en toute discrétion car si Chouchou capte les préparatifs, il est convaincu de faire partie du voyage (voire même le coucher avant de se préparer !)
  • Arriver au resto et retrouver nos copines, plus ou moins en retard selon le timing que les enfants nous ont accordé.
  • Pouvoir savourer l’instant sans avoir à surveiller où se trouve la progéniture ou les bêtises qu’elle peut faire.
  • S’autoriser à parler mal !
  • Se taper de grosses barres de rire sur nos hommes, nos vies, se découvrir autrement.
  • Avoir l’occasion d’aborder aussi des sujets plus graves et sérieux… chose impossible avec les loulous.
  • Garder le téléphone sur la table en pensant à l’homme et à l’enfant, particulièrement autour de l’heure du coucher… et espérer que tout se passe bien.
  • Se pomponner un peu quand même, car les occasions de sortir sont plus rares…
  • Se moquer de rentrer à deux heures car la soirée est trop top !
  • Et reprendre nos discussions en ligne dès les premières secondes dans la voiture, alors qu’on vient de se quitter !
  • Rentrer à la maison sur la pointe des pieds et se glisser au lit en silence… en priant pour que le lendemain, Chouchou dorme jusqu’à au moins 8h 🙂

 

COPINES

Et vous, les sorties entre filles ? Souvent, parfois ? Bouffée d’air pur ou d’angoisse ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités


Poster un commentaire

Quelques conseils pour ne pas avoir une peau de Croco

Voilà l’été, voilà l’été, enfin l’été… Et la peau desséchée ! (quoi, toi aussi tu as cette chanson des Négresses Vertes, so kitch mais si entêtante, pour toute la journée ?!)

Soleil, chlore des piscines, sel, vent, chaleur… Autant de paramètres qui  agressent notre peau  au quotidien l’été. En résulte un film hydrolipidique détruit : la peau tiraille, s’épaissit, s’écaille…

crocodile
La peau de crocodile, on la préfère en sac à main ou en chaussures… pas sur nos jambes !

Je te propose une routine toute simple pour le corps, uniquement naturelle (les cheveux étant un autre problème que nous aborderons une autre fois). Je suis une consommatrice pro-bio : moins cher, souvent plus efficace, meilleur pour l’environnement et pour la santé souvent. Ceci dit, les équivalents en produits de marque du commerce seront tout aussi biens, la bonne odeur en plus (car souvent, le bio… c’est un peu moins sympathique niveau fragrance, quoique, nous le verrons plus loin).

Le corps en général : pour conserver la douceur de ce corps de sirène (oui oui : un peu d’autocongratulation n’a jamais fait de mal !), il faut garder en tête le précepte : 1 : exfolier, 2 : hydrater, 3 : nourrir. Mais pas n’importe comment !

femme-qui-se-met-de-la-creme-sur-les-jambes

L’exfoliation : Deux fois par semaine, je fais sur tout le corps un gommage économique et top pour la peau : le marc de café ! Récupéré après le café matinal et massé doucement sur peau mouillée lors de la douche, ses petits grains éliminent les cellules mortes, offrant alors un bronzage plus uniforme et préparant la peau à recevoir les soins qu’elle mérite pour se remettre de ses émotions estivales !

L’hydratation : Il est important de bien se sécher en sortant de la mer ou de la piscine (et même de la douche, maudit calcaire !) car l’eau en s’évaporant sous l’effet de la chaleur, attire un peu plus d’eau corporelle à fuir elle aussi. Dans la même idée, l’hydratation interne est très importante : veille à boire au moins un bon litre et demi par jour (je tourne plutôt à trois litres voire plus personnellement). Eau fraîche, thés et tisanes, thé glacé… mais attention aux bières et sirops, s’hydrater OK, mais pas avec les kilos bonus !

La nutrition : Une fois ton corps gommé, tout doux et bien séché, vient l’heure de l’enduire de crème hydratante. Là, plusieurs choix : des huiles végétales pures, liquides, faciles à appliquer mais on a tôt fait d’en mettre beaucoup trop, ou du beurre de karité à chauffer entre tes mains pour le liquéfier… Ou encore un lait hydratant à proprement parler, qui sera selon les cas après-soleil, spécial nutrition intense, réparateur, cocooning.  Chez moi, c’est de l’huile végétale mélangée à des huiles essentielles pour le soir, et le matin, un lait hydratant Coco-Vanille de chez Cattier : un parfum à tomber !

Si tu pars de très, très loin niveau peau de croco, je ne peux que te conseiller vivement le beurre de karité pur, qui fait des miracles !

beurre-karite

Les pieds : souvent couverts de corne (oui on fait dans le glam’ aujourd’hui), ils demandent un peu plus d’effort… Mais pas tant que cela en fait tu vas voir : arme-toi juste d’une petite pierre ponce, plus douce qu’une râpe qui aurait pour effet de stimuler la pousse cornée et de voir réapparaître tes pieds de Gollum un peu trop vite !

Le traitement de choc ? Un soir, tranquille… Un petit bain de pieds composé d’eau tiède et d’un peu de bicarbonate de soude (il lutte contre les callosités, assainit la peau, détend) durant une dizaine de minutes, puis un bon coup de pierre ponce (voire, allez, un chouia de râpe mais juste pour la première fois et pas trop fort ! Je te vois, là !). Puis, une bonne couche de beurre de karité ou crème très nourrissante, une petite paire de chaussettes fines en coton et… au dodo pour laisser la magie opérer ! Pour la suite, tu peux suivre la routine corps qui suffira à entretenir ces jolis petons vernis.

Le visage : même principe que le corps, avec des produits adaptés. N’omets pas un démaquillage soigneux et une bonne hydratation/nutrition avec une crème de jour avec filtre UV, et de nuit plus riche et réparatrice.

Avec ces quelques minutes chaque jour, adieu les vilaines écailles de crocodile, bonjour la douceur satinée d’un corps bronzé !

peau-nourrie-femme-tres-bronzee

Rendez-vous sur Hellocoton !Articlepublie´Sobusygirls


7 Commentaires

Petites astuces contre la cellulite : soins

Il n’y a pas que l’hygiène alimentaire dans la quête d’une belle silhouette, ni le sport. Il y a aussi le travail sur la qualité de la peau, et avec la bataille des hormones, les cellules incrustées de rétention d’eau se rappellent à notre bon souvenir ! Satanée cellulite.
La graisse du bas du corps de la femme est une réserve dans laquelle celle-ci peut aller puiser durant l’allaitement, pour subvenir au besoin du bébé.

OK, mais est-ce une fatalité pour autant ? Que nenni mes chéries 😉

orange

Alors bien sûr on recommande de ne pas faire de régime en allaitant, mais là on parle de manger sainement, pas de régime… Boire beaucoup (surtout par ces chaleurs) aide à drainer… Mais attention, boire trop peut faire stocker aussi ! La solution : s’écouter : boire à sa soif !

Je reviendrai sur quelques petits conseils de lutte dans un autre article, plus tard.

Aujourd’hui je vais plutôt vous parler d’un point précis : le massage avec des actifs adaptés à l’allaitement. Si on n’allaite pas, on a le choix entre les crèmes riches en caféine sur le marché… ou les huiles essentielles diluées dans l’huile végétale, qui pour moi sont le must : économiques, bio pour la plupart, faciles d’application, qui sentent bon pour certaines… et vraiment efficaces !

En allaitant on évitera les huiles essentielles riches en phénols, cétones etc. Par contre les huiles d’agrumes sont autorisées et ont une réelle efficacité sur les capitons !

Pour mon huile de massage j’ai choisi :

L’huile essentielle de citron : une action désinfiltrante pour lutter contre la rétention d’eau avec circulation veineuse ralentie : elle stimule les vaisseaux sanguins.

L’huile essentielle de pamplemousse : raffermit la peau et lutte contre la cellulite.

L’huile essentielle de bergamote : lisse la peau et oublier sa vilaine peau d’orange.

Attention, n’appliquez jamais d’huile essentielle pure sur la peau, mais toujours diluée dans une huile végétale.

Les huiles d’agrumes sont photosensibilisantes : appliquez-les donc le soir de préférence, pour éviter une exposition au soleil dans les 12h qui suivent.

pamplemousseHE

J’ai choisi de faire mes fonds de placards pour l’huile végétale, adepte de la Cosméto Bio j’en ai… beaucoup ! Pour ce mélange j’ai donc choisi germes de blé et oléïne de karité. Mais une huile d’amande douce ou autre fait parfaitement l’affaire 😉

Pour 100ml d’huile végétale :

  • 20 gouttes  huile essentielle  bergamote
  • 10  gouttes  huile essentielle citron
  • 20 gouttes  huile essentielle pamplemousse

J’ai tout mélangé dans un flacon doseur et… c’est tout ! Le pamplemousse a une odeur à tomber ! La bergamote un peu moins… je n’en mettrai que 10 gouttes la prochaine fois.

Ce qui est essentiel maintenant, c’est l’application : le parper-rouler est indispensable. Si vous vous tenez à une routine de juste 5 petites minutes par jambe, quotidiennement, vous aurez du résultat c’est sûr !

Ma routine anti flotte/capitons quotidienne :

  • Douche au savon d’alep ou noir bio
  • Gommage au marc de café (nous consommons du café bio en grains, moulu par nos soins) : hyper agréable, laisse la peau très douce, et au passage désodorise les canalisations ! Et puis c’est toujours un peu de caféine appliquée sur la peau ! Prenez le temps de bien rincer car les petits grains sont un peu tenaces 😉
  • Une fois la peau bien séchée, massage palper-roulé avec mon huile « magique » : super odeur, la peau chauffe un peu..

gommage cafe

Voilà quelques astuces pas chères du tout pour améliorer l’aspect de la peau de manière significative !

Rendez-vous sur Hellocoton !


4 Commentaires

Le corps après Bébé

Que l’on prenne 8, 12, 20 ou 30 kilos durant la grossesse, on pense toutes à la même chose après bébé : retrouver son corps d’antan ! Pas juste sur la balance, mais aussi dans ses fringues ET dans le miroir…

Bon, j’ai certes de la chance, mais pas que… J’ai donc pris 8kg durant mes 41 semaines de grossesse, en faisant attention chaque jour, en m’écoutant, ça on en a déjà parlé ici. J’ai tout perdu une semaine après l’accouchement, le ventre est même revenu très rapidement quasi-plat. Il restait juste la peau qui avait besoin d’un peu de temps pour se raffermir à nouveau. Mais j’ai pu réapercevoir un début d’abdos (en haut, les plus faciles !) très vite. Joie !

Bon après ces premières semaines fastes en terme de ligne, il y a eu les semaines un peu plus sportives, avec un bébé malade, coliques, reflux, jamais de siestes… bref peu de temps pour manger… je grignotais plus que ne faisais de vrais repas… Insidieusement j’ai repris quelques grammes, 2kg je dirais… Ajoutez à cela le manque de sport, la « flasquitude » me guettait !

J’ai alors vite réagi, Bébé avait trois moi et demi… Trop envie de me retrouver telle que je me connais ! Un rééquilibrage de ma diète et en avant ! Deux semaines après j’ai reperdu, suis passée sous mon poids de début de grossesse, et ne compte pas m’arrêter là mais raffermir encore 😉

Alors oui, cela fait un peu Narcisse de poster une photo de moi comme ça, mais franchement entre nous, quand on se donne du mal et que l’on voit que cela paie, on a envie de juste kiffer nan ?

Ma méthode : j’ai supprimé le Comté, et ça en tant que Suissesse c’est pas gai ! Et le pain que je mangeais avec aussi… complet certes mais quand même ! C’était mon grignotage favori…

Mais surtout… j’ai cessé les gros écarts-suicides, tu sais, ceux que tu fais quand Bébé hurle et que tu n’en peux plus, et que tu deviens obsédée par un paquet de gâteaux au chocolat… (relents de ma boulimie sans doute, les pulsions de bouffe reviennent parfois quand les nerfs et/ou le moral lâchent)

J’ai la chance d’avoir un mari passionné de sport et diète lui aussi, évidemment ça aide quand tout le monde à la maison suit une ligne de conduite 😉

Niveau activité, à défaut de pouvoir retourner à la salle, à moi les longues balades en poussette ! (avec l’écharpe on a trop chaud tous les deux..)   Enfin, balade… une bonne heure voire plus au pas de course… Tout bénef’ : Bébé dort, je bronze, je m’affine les jambes (testé validé approuvé !), je brûle des calories, et j’entretiens mon souffle !

Voilà comment je mange :

Matin
Un œuf au plat cuit sur une tranche de jambon
Porridge : 50g de flocons d’avoine et 200ml de lait écrémé, avec une cuillerée de sucre complet

Ce p'tit dej me rend dingue !!

Ce p’tit dej me rend dingue !!

Midi
50g de légumineuses pesées crues (ou autres féculents : sarrasin, pâtes complètes etc) avec une portion de viande ou poisson, légumes/salade  avec un bon filet d’huile d’olive, et 1 fruit
Avec la chaleur, cela se traduit le plus souvent par une belle salade composée avec saumon, thon, poulet, maquereaux etc, salade, tomate, haricots cuits vapeur froid, asperges etc

Collation
une crepe à la protéine (naturelle, sans gout, sans ajout, achetée sur le net) : 1 oeuf, 20g de prot, un peu de cacao maigre en poudre et du sirop d’agave, tartinée de  20g de purée d’amandes : une tuerie !!

Soir
Comme le midi mais sans les féculents : Salade/légumes, viande/poisson,  huile d’olive. pas de dessert.

Si j’ai faim dans la soirée, ce sera une pomme, une vingtaine d’amandes…

J’use et abuse des épices, herbes, ail, oignon, levure de bière etc.  je bois aussi beaucoup, comme toujours, bien trois litres quotidiennement. Zéro frustration pour ma part ! Bien sûr de temps en temps je me fais un plaisir : tel un bon plat de pâtes en sauce crémée au poulet et marsala, inondé de parmesan !

Et vous, vous parvenez à gérer au quotidien votre alimentation, votre hygiène de vie ? malgré bébé ? Quels sont vos astuces favorites ?

Rendez-vous sur Hellocoton !


4 Commentaires

Le Sport et moi…

J’ai toujours, toujours fait du sport. Ski dès 17 mois, équitation depuis mes 4 ans (et toujours aujourd’hui soit bientôt 25 ans de pratique), gym, patinage artistique… et depuis mes 17 ans, fitness et musculation.

Une réelle passion, dont j’ai fait mon métier durant cinq ans à plein temps en salle de sport : cours collectifs de fitness, préparation physique en musculation, et pratique intensive. Autant vous dire que, durant ma grossesse, il était hors de question de cesser toute activité !

J’ai cessé de monter mon cheval mais ai continué la muscu enceinte (avec des poids modérés bien sûr) après une pause les douze premières semaines (j’avais bien trop peur de perdre notre p’tit Miracle !) ; puis, trop de contractions à 4 mois et demi : arrêt et semi-alitement !

A 36 SA, n’en pouvant plus, je suis retournée à la salle et ai repris tranquillement : cardio cool, muscu légère… je suis si accro à la fonte, à ce doux bruit des poids s’entrechoquant les uns les autres, à cette ambiance si singulière entre mecs (si si) je me sens à la maison ! Juste deux ou trois fois par semaine : un Bonheur indescriptible ! Je rentrais à la maison bourrée d’endorphines… Mon homme pouvait savoir si j’étais allée au training ou pas : mon(a) (sale) humeur était radicalement différente 😀

SALLE

38SA… Joiiiiie !

Bref… J’ai accouché 😀 J’ai  très vite récupéré. Je n’ai pas eu besoin de rééducation du périnée ni abdominale (il faut dire qu’à peine de retour en chambre deux heures après l’accouchement je contractais déjà mon périnée tant bien que mal héhé)

J’ai eu le feu vert pour la reprise du sport 7 semaines après l’accouchement ! Youhouuuu !

Super… sauf que… je le mets où mon Schtroumpf Râleur quand je m’entraine ? 🙂

Du coup… j’ai cherché comment faire à la maison… je me suis mise à marcher pas mal avec Doudou en écharpe, lui roupillait, et moi… je suais 😀

Puis, petites séances à la maison sur ses moments de calme : squats, fentes à vide, fessiers, gainage etc. Mais ça ne remplace pas une vraie séance…

A défaut de mieux je vais me mettre à la Zumba sur Wii… ça me défoulera et fera sans doute beaucoup rire mon gros Doudou;)

J’ai de plus, hyper mal au dos en m’étant démusclée, porter beaucoup Doudou n’a clairement pas épargné ma scoliose ! Je dois me remuscler pour préserver mon dos (et mon mariage ahaha car sans sport je suis un chouia soupe au lait !)

Mes prochains projets, aller à la salle au moins une toute petite fois par semaine… histoire de faire le dos et les machines que je n’ai pas à la maison (on a un peu d’équipement : barre, poids, banc, haltères.. mais je déteste le training à la maison, j’aime trop l’ambiance de la salle). Idéalement deux séances par semaine..

J’ai par contre, pu remonter à cheval, il y a deux semaines.. comment décrire ce bonheur ? Le pied total… alors j’attends que le beau temps s’installe, et le week-end, mes hommes m’accompagneront à l’écurie et me regarderont monter 😉

Et vous ? le sport, un peu, beaucoup ? après Bébé ça donne quoi ? Vous réussissez à vous motiver/vous organiser ?


3 Commentaires

Dix minutes de gagnées !

Oui, dix minutes, chaque matin et surtout… chaque soir !

Depuis trois ans, j’avais très, très envie, d’avoir recours à eye-liner permanent, haut et bas… Le bonheur de ne plus avoir à se maquiller (et surtout se démaquiller…)

Mais à chaque fois, je repoussais… pas le budget, pas le moment, ça a l’air top mais je ferai plus tard… Et puis je voulais être sûre de là où j’allais…
Puis… j’ai eu un enfant ! Et là, tout est devenu clair : il me FAUT mon eye-liner 😀 Ayant déjà été arrêtée avant même la grossesse suite à nos FIV, je passais le plus clair de mon temps à la maison, en toute petite forme… et mine un peu décrépite :)Durant la grossesse, idem ! Mais au moins, les jours d’immense motivation, je pouvais me faire jolie à loisir, moi qui suis très féminine, prendre du temps pour moi…

Et là on nous ment !! elle est maquillée et coiffée, ELLE !

Une fois Doudou arrivé, FINI ! C’est déjà un luxe au départ de prendre une douche par jour sans speeder pour se laver les dents sous la douche/s’attacher les cheveux dégoulinants d’une pince pour la journée ! Ajoutez à cela les magnifiques cernes bleus et le teint blafard… Je ne supportais le reflet de cette mine fatiguée que je croisais à tout bout de champ !  Et les photos !!! une catastrophe !

avant

Mon regard de chien battu au naturel 🙂

Chance infinie, une amie a eu recours à ce procédé il ya deux bonnes années, on en avait parlé à l’époque, ainsi je savais vers quel praticien me tourner… Dans ce genre de pratique, je fais uniquement confiance au bouche à oreille !

Me voilà donc, il ya deux semaines, poussant la porte de ce médecin spécialisé en esthétique, avec mes petites photos d’exemple… Avant même que je les dégaine, elle regarde mes yeux non maquillés et me dit, mot pour mot, les souhaits que je comptais lui formuler ! Banco ! Rendez-vous pris pour le 28 mai au matin.

Encre médicale, conditions d’hygiène et de réalisation parfaite, très bon feeling… toutes les conditions étaient réunies !

Ce matin donc, après avoir laissé Doudou pour trois heures, j’arrive au cabinet… En poussant la porte : un bébé qui pleure chez le médecin d’à côté (aïe mon petit cœur de maman qui ne rêve que d’une chose, retrouver mon Bébé d’Amour à Moiii)

On attaque : œil droit, petites piqûres d’anesthésie avant d’attaquer… Je ne stressais absolument pas, confiante en la praticienne et pas douillette pour un sou…

Et ben LA VACHE ! rien que ces piqûres là… j’ai eu l’impression qu’elle piquait directement mon globe oculaire ! Je ne me souviens pas avoir eu aussi mal que durant cet acte… Pourtant j’ai accouché il y a dix semaines 😉 et je suis adepte des tatouages et de la douleur !

Bref, anesthésie faite, c’est parti pour un tracé à main libre (ça fait peur dit comme ça hein !) avec ce petit dermographe esthétique… Hyper désagréable, je savais plus où regarder, quoi fixer pour ne pas bouger et la faire bouger… les yeux pleins de larmes qui piquaient et grattaient…

Franchement une des plus désagréables expériences dont je me souvienne ! Il m’a fallu une pause de dix minutes pour récupérer un peu avant d’attaquer l’œil gauche !

J’ai eu tellement MAL, que mes mains s’en souviennent ! En témoignent les marques rouges laissées par mes ongles !

P1070233    P1070236

Mais en voyant mon œil droit dessiné, j’ai repris la motivation de continuer 😀

Bon au final… j’ai survécu… et c’est les yeux pleins de larmes d’irritation et si bouffis que je ne pouvais plus les ouvrir, que j’ai eu le loisir de me reposer avec une musique douce, des patchs de glace sur les yeux, durant trente minutes…

Enjoy mon corps meurtri au bord de l’agonie 😀

Après ce temps… j’ai pu réouvrir les yeux 🙂 Attention à ces images pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes 😀 Evidemment, on ne voit pas grand chose du tracé tant tout est gonflé et plein d’hématomes…

1hapres

Ma tête de mollusque une heure après la torture !!!

apres2

Après quelques heures… pas encore ça !

Les soins après : nettoyage au serum physiologique (ça ne me changera pas d’avec Bébé héhé), j’y ai ajouté quelques comprimés d’Extranase et deux doses homéopathiques d’Arnica pour aider les oedèmes et hématomes à se résorber… Et application de glace pour parfaire le tout !

A suivre, la cicatrisation et l’évolution du trait, pour enfin voir le vrai résultat (et pas ma tête de hareng………)

Et même si pour le moment c’est tout gonflé, rouge violet, et ben ça me plaît déjà ! (et je serre les fesses en pensant à la séance de retouches… arrrghhhhhhhh……)

Je suis ravie d’avoir franchi ce pas (‘spèce de maso…) et ai hâte de voir le résultat !


Poster un commentaire

La Clarisonic

Aujourd’hui je vais vous parler d’un de mes nombreux craquages-coups de tête..

Je n’en avais jamais entendu parler, jusqu’à une discussion sur le groupe FB de Sonia dédié au mille-feuille… Pas mal de filles vantaient ce petit outil magique !

Et, telle une brebis suivant le troupeau, faible que je suis, ben j’ai craqué !

La Clarisonic, modèle Mia, est une petite brosse pour le visage, un peu comme une brosse à dents électrique géante, avec un look de sextoy 😀 (ou d’appareil à endo-échographie… mais bon lol)

Elle vibre, réduit l’apparence des rides et ridules, les pores visibles mais aussi tout ce qui est tâches, imperfections, excès de sébum…  Ca marche très fort aux Etats-Unis, où les femmes veulent être nickel à fond.. Ici, je pense que ça arrive doucement aussi 😉

On peut lui reprocher d’être un peu trop hardcore, je pense aussi qu’une utilisation tous les jours est un peu trop, pour ma part du moins, aussi je l’utilise un jour sur trois en moyenne, voire deux, selon les besoins, l’état de mes pores etc. J’ai choisi la tête Deep Pore, qui me correspond très bien.

Ma peau est super propre, le teint plus net et plus clair, le grain de peau s’affine à mesure des utilisations, et surtout j’ai bien moins de pores bouchés.

Il est conseillé de changer la tête tous les 3 mois. Pensez par contre à vous fournir un adaptateur de prise US pour la recharger, puisqu’elle vient directement de là-bas ! (j’ai eu le mien pour 2 euros à Auchan)

Je l’ai acquise en mars, chargée une fois… et nada depuis, elle tourne toujours ! Elle va dans l’eau sans problème, super pratique et maniable… Elle tourne une minute puis s’arrête : c’est le temps qu’il suffit pour la passer sur tout le visage 😉

Je l’utilise en étape 2 du mille-feuille, après le démaquillage à l’huile, je mouille mon visage et la brosse, et y dépose une goutte de savon d ‘Alep, et voilà 😉

Je l’ai choisie en vert pour l’assortir à notre salle de bain… mais finalement la rose est vraiment plus jolie !! hihi

En résumé, je suis ravie de cette acquisition même si elle m’a couté environ 85 euros (chez Skinstore), je vois les résultats, ma peau est plus douce, moins d’imperfections… le teint plus beau aussi ! Je ne fais plus de gommages…

Et puis c’est vachement agréable ces vibrations… au début ça me chatouillait terriblement le nez quand je la passais dessus ! Maintenant, que du bonheur 😉

Ceci dit je préfère limiter la fréquence de son utilisation pour prévenir un éventuel effet rebond du sébum.