Chiaravan – Espoir, Angoisses, Bonheur : la Maternité !

Une mère, une femme, des futilités mais aussi des sujets sérieux


Poster un commentaire

Premiers pas de Bébé : où, comment, pourquoi ?

Ahhh la marche… Certains parents en ont hâte, d’autres redoutent ce moment fatidique où leur bébé va sembler leur échapper… Savez-vous quelles chaussures choisir ? Et faut-il en mettre d’abord ? A quel âge est-ce anormal de ne pas marcher ? Tour d’horizon des bonnes pratiques… et des idées reçues.

A quel âge ça marche cette bestiole ?

Les spécialistes s’accordent pour dire que l’âge moyen des premiers pas tourne entre 10 et 18 mois. Bien entendu, chaque enfant va à son propre rythme et passe par diverses étapes avant de crapahuter librement sur deux pattes :

etapes marche

L’apprentissage de la marche chez l’enfant résulte d’une maturation progressive du système musculaire de l’enfant. Avant de marcher, il doit se dresser, se tenir assis, ramper, se hisser, se stabiliser… et s’élancer !

Un enfant apprend généralement une chose à la fois. Cela peut être le langage ou la motricité fine avant la marche. Il peut aussi préférer se déplacer sur les fesses ou à quatre pattes. Rien ne sert de le presser à marcher : il s’y mettra quand il sera prêt, mentalement et physiquement. À peine plus de la moitié des enfants font quelques pas à leur 1er anniversaire ! Pas d’inquiétude donc, bébé a sûrement une autre façon de se déplacer : mon fils a fait des roulé-boulés pendant des mois pour aller du point A au point B. Laissez-le aller à son rythme et ne le forcez pas à se tenir debout s’il n’en a pas envie.

Ça y est il se tient debout ! Je fais quoi ?

Vous l’accompagnez ! Il s’aidera sans doute des meubles et des murs pour se guider. Ou bien, si vous avez le modèle kamikaze, comme le mien, préparez-vous à faire des kilomètres avec lui : il a voulu courir au travers des pièces avant de savoir marcher… et avait donc besoin du soutien de nos mains ! (mon dos s’en souvient…) Vous pouvez faire des activités avec lui pour le stimuler et lui donner confiance : quelques pas pour aller de papa à maman, trois, puis cinq. Progressivement, sa démarche va s’assurer. Beaucoup d’enfants ont ainsi besoin de tenir quelque chose dans leurs mains lors des premiers pas, pour avoir une illusion d’équilibre. Encouragez-le, ne le stressez pas : pas de « tu vas tomber ! », bien au contraire ! Préférez un renforcement positif : « Bravo Chouchou ! Tu as réussi à marcher tout seul ! » Les petites chutes sur les fesses seront fréquentes, puis peu à peu l’enfant maîtrisera mieux sa vitesse et son équilibre. Faites-lui confiance et laissez-le expérimenter (c’est le moment de tout sécuriser à la maison…) Il sera fier et heureux !

Pieds nus ou chaussures rigides ?image

Il y a deux écoles et, comme à mon habitude, je suis plutôt adepte de la plus naturelle : laissez votre chouchou les pieds nus au maximum ! Cro-Magnon avait-il des chaussures orthopédiques ? Nan ! Laissez-le tranquille…soit pied-nus ou en chaussettes anti-dérapantes, soit avec des chaussures à semelle souple, étudiées pour les premiers pas. Il est plus aisé d’apprendre à marcher quand on ressent bien ce qui se passe sous ses pieds, vous ne pensez pas ? Le pied pourra ainsi se former correctement, sans entrave (à moins d’un souci d’aplomb type pied talus ou autre bien entendu, à voir avec pédiatre ou kiné).

Youpala ou pas ?

C’est comme vous le sentez… sujet polémique ! Cela ne le fera pas marcher plus vite, ni moins vite. Je pense que, utilisé à bon escient et avec parcimonie, il peut être un plus : bébé doit tenir parfaitement debout seul, et le youpala doit être réglé au plus bas, pour ne faire office que de soutien dans la marche. Quelques minutes par-ci par-la, lors d’un jeu… j’ai envie de dire : pourquoi pas ?

Dans tous les cas, qu’il marche à dix mois ou à plus d’un an et demi, une chose est sure : votre enfant courra partout vers ses deux ans, et alors vous regretterez ce doux temps, ou il restait là où vous l’aviez posé !

premier-pas-bebe


2 Commentaires

Mon enfant, ne fera jamais…

ça, ça… et puis ça ! Non non, pas question.

Ouais ouais.
Alors tous ces discours, c’est avant. Avant que Bébé ne soit là, avant qu’il ne dévoile son caractère et avant que tu sois épuisée (non ça va te faire peur ça) que tu te résignes (non ça non plus, pas bon) que tu lâches du lest.

Pour attaquer cette nouvelle année et aller à contre-courant des habituelles résolutions, je vais donc te dresser, très cher lecteur, un panel de mes idées (idéaux !) partis en fumée !

Je ferai uniquement la DME

Oui, mais alors seulement l’été et dans le jardin hein, car il faut avouer que c’est extrêmement salissant… au final la DME que nous avons adoptée durant toute la diversification nous apporte énormément aujourd’hui : il mange de beaux morceaux, jamais de purée, ratatouille, lentilles, pâtes etc sans problème, a grignoté sa pompe à l’huile avec délices à Noël… Mais lors des repas Maman a repris le flambeau de la cuillère finalement !

Après l'assaut

Voilà quoi…

Il mangera bio uniquement et on fera super attention aux plastiques

Il mange en effet bio 90% du temps mais au final nous sommes moins regardants là-dessus qu’au départ. Quant aux plastiques, si l’on considère que son jeu préféré consiste à dévorer ses dalles de mousse… je crois que l’on peut dire que c’est un cuisant échec !

Je pratiquerai la motricité libre

… Mais bien sûr ! Alors ce petit Gremlins et son cher caractère en ont décidé autrement : il hurle de désespoir pour brûler les étapes, depuis le début : vouloir être assis sans vraiment tenir, puis vouloir rester assis sans savoir se mettre seul… Vouloir tenir debout sans pouvoir se hisser de lui-même, et aujourd’hui, vouloir marcher seul… sans en avoir encore l’équilibre ! Cela nous amène au point suivant…

Plutot MOURIR que le mettre dans un Youpala, engin d’horreur !

Brûlez-moi vive sur le bûcher de la motricité ! Je n’aurais jamais cru que Loulou mettrait un seul orteil dans ce truc… Mamy l’a acheté d’occasion « pour voir » et l’a stocké pour rien un bon moment… On a attendu qu’il veuille passer son temps debout et d’en avoir marre… et on a essayé. Je n’en étais pas fière ! Et puis au final, dix minutes par-ci, quinze le lendemain, jamais plus, c’est super : il rit aux éclats, marche, court, et je me rends compte que, bien réglé pour que Bébé ait les pieds à plat, et utilisé à bon escient au bon moment, cela peut vraiment avoir du bon (comme quoi !)

youpala

Ohhhh God…

Il ne mangera pas autre chose s’il ne finit pas son plat

Au final pour le moment, comme beaucoup de choses, on fait au feeling… il ne mange pas toujours tous ses légumes, mais peut manger un peu de yaourt, de comté, et surtout pioche systématiquement dans mon assiette ! Pourquoi serait-ce si dramatique finalement…

*****

Ce sur quoi je ne transige pas (pour le moment ahahaha !)

Pas de télé pour lui : étant un enfant super-actif (dixit sa pédiatre !) je dois éviter encore plus que pour un autre enfant tous types d’écran, idem pour les jeux lumineux. Alors c’est cinq à dix minutes maximum, après c’est l’énervement assuré !

jeux-lumineux

Pas de sucré ou trop gras pour le moment : ce n’est pas notre façon de manger, et puis il aura bien le temps de s’enfiler des Kinder et autre Nutella plus tard !

Ni tétine ni Doudou : pas un principe à proprement parler : simplement je n’en voyais pas l’intérêt… pour le moment, lui non plus apparemment ! Ses tétines servent d’anneaux de dentition et les doudous, rien à signaler jusqu’ici.

Pas de lait en poudre ou de croissance ou autre : pas besoin puisque Loulou est toujours allaité, et je pense qu’il n’aura jamais l’occasion d’y goûter à moins d’un problème de santé pour moi…

Que des produits de toilette Bio : toujours, Cattier, Melvita ou encore Weleda 🙂

Et oui… Avant j’avais des principes, maintenant j’ai un enfant !

Et toi, sur quels principes as-tu abdiqué ?

Rendez-vous sur Hellocoton !